Selection_23_SimardLaflamme_Carole_PEBorduas_2021.jpg

« Moi qui ai vécu parmi les cordes et les tresses toute ma vie, je crois que l’humanité est tressée, notre corps, notre âme, notre souffle, le sonore, l’écriture et tous nos gestes…Comme un fil spiralé, d’abord à deux cordes torsadées, puis à trois cordes tressées, ensuite à multicordes, les fibres sont tissées, entrecroisées, échevelées, fusionnées, feutrées, éclatées et à niveau spiralées. Tout ce savoir semble inscrit quelque part pour nous faire savoir les cycles de la nature et de notre nature. »

 

Extrait de De Natura, Éditions d’art Le Sabord, 1998

Démarche

La nature des choses et les liens qui les unissent constituent les champs de réflexion privilégiés de Carole Simard-Laflamme. Nature et structure sont au cœur de son œuvre décloisonnée, pluridisciplinaire, où la fibre textile s’impose comme média par excellence. Exploitée sous toutes ses formes et de manière souvent étonnante, la fibre est assemblée en des créations qui explorent la condition humaine et son enracinement culturel. Perception, intuition, identité, émotion, mémoire et poésie sont les moteurs du processus créatif de l’artiste. Transcendant la nature éphémère et délicate du médium, celle-ci met en scène des installations architecturales qui intègrent souvent des éléments sonores afin de créer des environnements qui donnent à vivre des expériences esthétiques et émotives intenses.

 

Recherche

Carole Simard-Laflamme fait de la recherche dans le monde des fibres, depuis près de 55 ans : technique, esthétique, architectural, historique, musical, muséal, poétique et scientifique. Ses œuvres sont tramées d’analogies et de réflexions inspirées de diverses disciplines. Elle crée le scénario de ses expositions, en tissant ses performances, ses animations et ses publications.

Expositions de 1977 à 2019

Carole Simard-Laflamme a produit plus de 60 expositions solos et participé à plus de 100 expositions collectives.

Ses expositions solos sont composées d’une trentaine d’œuvres de grandes dimensions qui s’adaptent selon les espaces. L’artiste développe son discours et enrichie l’exposition aux termes des différentes présentations.